Concerts-Avril 2014

2 avril 2014, à Blagnac (31)

Scandicus et les Sacqueboutiers : "Françoise de Foix et François Ier"

Françoise de Foix, Comtesse de Chateaubriant, XVIe siècle, Musée du Louvre, Paris (Source : Wikipedia)
Françoise de Foix, Comtesse de Chateaubriant, XVIe siècle, Musée du Louvre, Paris (Source : Wikipedia)

"Françoise de Foix et François Ier"

 

Un spectacle musical et théâtral qui retrace l’étonnant destin de Françoise de Foix, poétesse et mie de François 1er.

Textes de Françoise de Foix / Musiques d’Antoine de Févin(1470-1512), Pierre de La Rue (1450-1518), Alexandre Agricola(1445-1506), Clément Jannequin (1485-1558), dont la célèbreBataille de Marignan

Entourés d’un comédien et des Sacqueboutiers de Toulouse, les excellents chanteurs de l’ensemble Scandicus rendent hommage à Françoise de Foix. Femme d’une grande beauté, comtesse et poétesse, elle fut passionnément aimée du roi François 1er. La jalousie de son mari, grand du royaume, étant proverbiale, sa disparition précoce attisa des rumeurs d’assassinat et devint sujet de chroniques, biographies, légendes et même de deux opéras au XIXe siècle. Ce spectacle musical met en scène un comédien spécialisé dans la prononciation du français de l’époque qui incarne son biographe. Il mène un récit à la façon d’une enquête à travers les poèmes de Françoise, de sa correspondance avec le roi, et surtout de son chansonnier, recueil contenant l’art le plus raffiné des grands compositeurs de la Renaissance. Ces textes et ces magnifiques miniatures musicales abordent de nombreux thèmes : amour divin et terrestre, passion et trahison, guerre et paix.

Le 2 avril 2014 à Blagnac, Odyssud, grande salle à 20h30

Réservation au 05.61.71.75.15

 

4 avril 2014 à Blois

Doulce Memoire : "Musiques pour les funérailles d'Anne de Bretagne"

Grandes Heures d'Anne de Bretagne (c. 1503-1508), Ms Latin 9474, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits (Source : Gallica)
Grandes Heures d'Anne de Bretagne (c. 1503-1508), Ms Latin 9474, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits (Source : Gallica)

"Musiques pour les funérailles d'Anne de Bretagne"

 

 

Requiem d'Antoine de Févin (1470-1512)

Il y a 500 ans, le 9 janvier 1514, Anne de Bretagne décédait au château de Blois. Le cérémonial organisé pour ses obsèques, véritable mise en scène du pouvoir royal achève la construction d’un mythe, celui d’une Reine garante de la paix et de l’union de la France et de la Bretagne.

Doulce Mémoire évoquera l’une des toutes premières cérémonies royales qui offre à une Reine tous les fastes et l’apparat ritualisé d’obsèques grandioses. La musique, vecteur essentiel de l’émotion de cette grande liturgie apparaîtra sous trois formes distinctes : le grégorien de l’Office des Matines des Défunts, la polyphonie savante du Requiem et des motets et enfin la monodie de la Gwerz traditionnelle, interprétée par le grand artiste breton Yann-Fañch Kemener.
A la voix des chantres de la Chapelle d’Anne de Bretagne, Reine de France, répondra la voix du peuple breton incarnée par Yann-Fañch Kemener.
 

4 avril 2014 à Blois, Cathédrale Saint-Louis à 20h30

Renseignements au 02 54 90 44 00

http://www.halleauxgrains.com

 

8 avril 2014 à Yvré L'Evêque (Abbaye de l'Epau - 72)

Choeur de Chambre du Maine : "Frivolités chez les Comtes du Maine"

CARRACCI, Annibale, Venus et Adonis, vers 1595, Huile sur toile, 217 x 246 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienne
CARRACCI, Annibale, Venus et Adonis, vers 1595, Huile sur toile, 217 x 246 cm, Kunsthistorisches Museum, Vienne

"Réjouissances vocales du Maine

Frivolités chez les Comtes du Maine"

 

Dans le cadre des Réjouissances vocales du Maine, le Choeur de chambre du Maine, accompagné par Jean-Marie Poirier aux luths et sous la direction de Yves Parmentier interprétera des chansons amoureuses et érotiques du XVIe siècle au Dortoir des Moines de l'Abbaye de l'Epau au Mans.


Entrées 18 euros, 13 euros auprès des membres du Chœur de chambre du Maine, 5 euros pour les jeunes.

 

Programme : 

Pierre Certon

Guillaume Costeley

Clément Janequin

Josquin des Prés

Roland de Lassus

 

Le 8 avril 2014 au dortoir des Moines de l'Abbaye de l'Epau, à 20h30

 

Abbaye de l'Epau

Route de Changé

72530 Yvré l'Evêque

 

Renseignements, réservations : 

 

Librairie Thuard, Office du tourisme du Mans, Choeur de Chambre du Maine

02 43 24 00 41

9 avril 2014 à Perpignan

Doulce Memoire : "Les leçons de Ténèbres"

BRONZINO, "Déposition du Christ" (1540-1545), Retable de la chapelle d'Éléonore, Tolède (Source : Wikipedia)
BRONZINO, "Déposition du Christ" (1540-1545), Retable de la chapelle d'Éléonore, Tolède (Source : Wikipedia)

"Les leçons de Ténèbres"

 

 

Office du Samedi Saint, Cristobal Morales (1500-1553)

Le Samedi Saint, deux heures du matin. Dans les églises et les chapelles de toute la chrétienté, on commémore la Passion du Christ aux offices de Matines et de Laudes. Au fur et à mesure qu’on avance dans cette liturgie longue et éprouvante, les cierges sont progressivement éteints, jusqu’à ce que la nuit totale règne après le Miserere. Cette mise en scène dramatique, c’est l’Office des Ténèbres, cérémonial inchangé depuis le Moyen-Âge et inspiration pour des chants qui figurent parmi les plus émouvants de tout le répertoire sacré. Dans la Rome du XVIème siècle, à la chapelle Sixtine, on chantait les Lamentations de Cristóbal de Morales (1500-53). C’est cette musique magnifique, prenante entre toutes, qui sert de base à Doulce Mémoire pour une nouvelle restitution liturgique.
Cette musique nous parle du temps, d’un temps immobile, contemplatif, extraordinairement concentré. La moindre distraction, le moindre ornement, le moindre maniérisme en dessert la spiritualité. Nous cherchons à retrouver cette émotion, non pas dans une reconstitution stérile et archéologique mais à la recherche d’une absolue sincérité, en communion avec les communautés qui au XVIème siècle vivaient ces heures douloureuses avec un profond engagement.

Le 19 avril 2014 à Perpignan, Eglise des Dominicains à 20h30

Renseignements : 04 68 86 08 51 

13 avril 2014 à Tours

Elvire Duret et Michel Gendre : "Duo Lutnia"

Hans HOLBEIN le Jeune, "Les ambassadeurs" (détail, 1533), National Gallery, Londres (source : Wikipedia)
Hans HOLBEIN le Jeune, "Les ambassadeurs" (détail, 1533), National Gallery, Londres (source : Wikipedia)

"Duo Lutnia"

 

Elvire Duret et Michel Gendre présenteront un programme de musique anglaise des XVIe et XVIIe siècles, notamment des morceaux de Dowland, Johnson, Robinson...

 

Dimanche 13 avril à Tours, Arcade Institute à 18 h

Tarif 12 euros (10 euros tarif réduit)

14-15-16 avril 2014 à Poitiers, La Rochelle et Saintes

Les Witches : Lord Gallaway's delight

BLOOT, Pieter de, Intérieur de Taverne, 1630s Huile sur panneau, 48 x 66 cm Private collection (source : WGA)
BLOOT, Pieter de, Intérieur de Taverne, 1630s Huile sur panneau, 48 x 66 cm Private collection (source : WGA)

"Lord Gallaway's Delight"

 

Depuis une vingtaine d’années, Les Witches ensorcellent le public des salles européennes de leurs charmes celtiques. C’est d’ailleurs cet ensemble qui avait été choisi pour le premier concert inaugural du Théâtre Verdière (2008). Explorateurs des musiques anciennes des îles britanniques et du nord de l’Europe, leur quête est de ramener du fond des âges l’ambiance des planches et tavernes shakespeariennes, privilégiant recherche, mémoire, intuition et improvisation.

Cet ensemble atypique se nourrit d’une inépuisable passion pour le croisement des répertoires savants et populaires. Rythmes endiablés, danses galloises, mélodies envoûtantes au parfum de tourbe et de bruyère se mélangent au son d’instruments parfois rares en scène: luth, viole de gambe, clavecin, cistre ou harpe irlandaise… Ça sonne, ça tape des pieds et ça résonne!

Avec leur nouveau programme, Les Witches nous invitent chez Lord Gallaway en embarquant sur leur monture la grande harpiste Siobhán Armstrong. Héritière des Harpers, poètes et bardes médiévaux, elle est l’une des dernières au monde à jouer sur des harpes anciennes, mettant ses cordes d’or au service de la culture musicale gaélique. Les pieds dans la lande, Les Witches nous entraînent loin des sentiers battus… vers les racines du folk.

Des airs entraînants qui fleurent bon le pub irlandais!

 

coproduction Académie Bach Festival d’Arques-la-Bataille, Bibliothèque musicale François Lang de la Fondation Royaumont

L’ensemble est subventionné par la DRAC Poitou-Charentes ministère de la culture et de la communication

 

Odile Edouard violon

Claire Michon flûtes

Freddy Eichelberger clavecin, orgue, cistre

Pascal Boquet luth, guiterne

Sylvie Moquet viole de gambe

Siobhán Armstrong harpe irlandaise ancienne

 

Le 14 avril 2014 à l'Auditorium du conservatoire de Poitiers, à 20h30

Le 15 avril 2014, à l'Auditorium de l'abbaye aux Dames, Saintes, à 20h30

Le 16 avril 2014 au Grand Théâtre de la Coursive à La Rochelle, à 20h30

 

Renseignements : 

 

Représentation de Poitiers

Représentation de La Rochelle

Représentation de Saintes

Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
CORNUCOPIA, site de recherche universitaire : quand la littérature du XVIe siècle entre en résonance avec d'autres arts, d'autres disciplines, d'autres époques. ISSN 2261-8430.