Concerts - juillet 2013

Le 3 juillet 2013, à Nancy (54)

Ensemble Doulce Mémoire : "L'honnête courtisane"

Andrea SOLARIO, "Dame au luth" (1510), Roma, Galleria Nazionale d'Arte Antica (source : wikipedia)
Andrea SOLARIO, "Dame au luth" (1510), Roma, Galleria Nazionale d'Arte Antica (source : wikipedia)

L'honnête courtisane

 

"Une épidémie de peste s’est répandue sur la ville. Dans une église, une compagnie d’amis s’est retirée pour lire des textes pieux et entonner des chansons spirituelles. La soirée est austère, ponctuée d’une méditation sur la mort de Saint François de Sales et du psaume 130 : du fond de ma pensée, à toi s’est adressée ma clameur jours et nuits. Puis on décide de respirer un air plus salubre à la campagne. Là, sous l’effet du printemps, le ton change. Les contes lestes remplacent les évangiles ; les chansons grivoises, les psaumes lugubres. On s’égaye à « l’histoire du moine Rustique » et « de la belle dédaigneuse qui servit de poule à tous les coqs du couvent ». On chante Elle est d’andouille friandeRamonez moi ma cheminée, Mon compère que votre chose est petit ! Le tout ponctué de refrains peu convenables ! Rien ne semble mettre un terme à cette frénésie. Dans un moment de lucidité, tous décident enfin de reprendre les chansons en changeant les paroles pour les rendre plus acceptables, Il était une fillette devient Il était une nonnette, Martin menoit son pourceau au marché devient Il nous faut tous renoncer au péché. Vaguement contrite, la compagnie se retire… en odeur de sainteté…"

 

Philippe Vallepin, comédien et mise en scène
Véronique Bourin, soprano
Hugues Primard, ténor
Denis Raisin Dadre, flûtes et direction artistique

 

Pascale Boquet, luth, guitare renaissance
Miguel Henry, luth, guitare renaissance

Simon Le Moullec, collaboration à la mise en scène
Frédéric Pineau, costumes

 

Le 3 juillet 2013, Salle Poirel, Nancy (54), à 20h30.

 

Renseignements :

03 83 32 31 25

http://www.renaissancenancy2013.com

Le 6 juillet 2013 à Sorèze (81)

Cappella Amsterdam : "Des Flandres à l’Italie…. De la Renaissance au Baroque… "

ANTOLINEZ, José, La mort de Marie-Madeleine, c. 1667 Huile sur toile, 51 x 34 cm, collection privée (source: wga)
ANTOLINEZ, José, La mort de Marie-Madeleine, c. 1667 Huile sur toile, 51 x 34 cm, collection privée (source: wga)

Des Flandres à l'Italie... De la Renaissance au baroque

 

Daniel Reuss a concocté un programme autour de son compositeur favori, Roland de Lassus, et ses pièces à cinq ou six voix. La plupart de ces motets tardifs ont pour thème la mort, ce qui n'a rien de surprenant : dans ses lettres, Lassus évoque fréquemment son état relativement instable qui s'est accentué dans ses dernières années. En 1574, il écrit : "Jamais, de toute ma vie, je n'ai pu éprouver une telle méclancolie et une telle solitude qu'aujourd'hui." Pourtant, Lassus a su sublimer cet état moral pour créer une musique inoubliable.

 

Le 6 juillet 2013 à l'église de l'abbaye-école de Sorèze, à 18h30

Rue Saint-Martin - 81450 Sorèze -

 

Téléphone : 05.63.50.86.38 

Tarifs : 16, 12 et 8 euros...


Informations complémentaires : http://www.festivalmusiquesoreze.com/index.php?id=5634

Le 7 juillet 2013 à Evron (53)

Il Ballo : "Le Voyage à Jerusalem"

Jerome Bosch, Adoration des mages (détail) c. 1510 huile sur bois, 33,6 cm Museo del Prado, Madrid (source: WGA)
Jerome Bosch, Adoration des mages (détail) c. 1510 huile sur bois, 33,6 cm Museo del Prado, Madrid (source: WGA)

Le voyage à Jérusalem

Psaumes et Motets de Francisco Guerrero

Il Ballo restituera l’Office des Vêpres de la Nativité, en faisant renaître les Psaumes issus de ce Liber Vesperarum (Livre des Vêpres) : Dixit Dominus, Confitebor tibi Domine, Beatus vir, Laudate Pueri Dominun, Laudate Dominum, l’hymne Christe redemptor omnium et un Magnificat. Ainsi que le dicte l’Office, le concert s’ouvrira par un Pater noster, motet à huit voix, suivi de l’Ave Maria à quatre voix et il s’achèvera par un Salve Regina à quatre voix. Les motets ainsi représentés au cours de l’Office ont été choisis parmi les cent cinq édités entre 1555 et 1597, dans les recueils composés par Guerrero portant le nom de Sacrae Cantiones.

 

Le 7 juillet 2013 à la Basilique d'Evron à 17 h

 

Luanda Siqueira & Sarah Richards (sopranos) 

Brian Cummings (contre-ténor)

Julien Michaud (ténor)

Jean-Christophe Lanièce(baryton)

Benoît Tainturier (cornets à bouquin)

Anne Dumont & Claire McIntyre (sacqueboutes)

Krzysztof Lewandowski (dulciane et cornet à bouquin)

Pierre Gallon (orgue positif)

Leonardo Loredo de Sá (théorbe et direction).

Renseignements et réservations : 

Office du Tourisme du pays d’Evron Email 

Le 7 juillet 2013 à Ferrière-Larçon (37)

Pascale Boquet : "Récital de luth Renaissance"

AGOSTINO DI DUCCIO, Anges jouant du Luth et du Tambourin (détail) 1457-61, marbre, Oratorio di San Bernardino, Perugia (source : wga)
AGOSTINO DI DUCCIO, Anges jouant du Luth et du Tambourin (détail) 1457-61, marbre, Oratorio di San Bernardino, Perugia (source : wga)

Récital de luth Renaissance


Pascal Boquet donne un récital de luth et guitare renaissance. Musique française, italienne, anglaise et irlandaise

 

Le 7 juillet 2013 au Petit Théâtre des Balcons à 15 h.

6 Rue des Perrets 37350 Ferrière-Larçon, 02 47 59 69 09

Le 9 juillet 2013 à Veules-les-Roses (76)

The King's Singers : "An Evening with The King's Singers"

BALDUNG GRIEN, Hans, Adam et Eve  1524 Huile sur panneau, 208 x 83,5 cm (each) Szépmûvészeti Múzeum, Budapest
BALDUNG GRIEN, Hans, Adam et Eve 1524 Huile sur panneau, 208 x 83,5 cm (each) Szépmûvészeti Múzeum, Budapest

An Evening with The King's Singers


Considéré comme l'un des ensembles vocaux les plus célèbres au monde, les King's Singers se produisent sur les plus grandes scènes internationales.Ils partagent leur temps entre concerts,enregistrements, promotion et enseignement. Les King's Singers font figure de référence, avec une classe et un esprit  délicieusement britanniques. De Gesualdo, Haendel ou György Ligeti à Michael Bublé ou Les Beatles, les King's Singers se reconnaissent par leur méticuleuse intonation, le mélange impeccable de leurs voix, et l'articulation parfaite du texte. Le programme proposé par l'ensemble à Veules les Roses ne fait pas exception. Entre chants traditionnels, chansons d'amour et madrigaux, c'est un programme qui couvre 5 siècles de création musicale. Les King's Singers vous enchanteront avec les morceaux les plus connus de leur répertoire en première partie, avant d'interpréter une sélection de pièces pop et jazz pour la deuxième partie du concert. 

Le 9 juillet 2013 à la salle Michel Frager de Veules-les-Roses à 20h30

Tarifs : 10€ / 8€ / Entrée libre pour les moins de 18 ans

Renseignements : 

http://www.musicales-normandie.com/Main.aspx?numStructure=41468&numRubrique=532897


Le 10 juillet 2013 à Cany-Barville (76)

Lutevoice : "Jeux de Vénus"

ALLORI, Alessandro, Venus et Cupidon (sd), Huile sur bois, Musée Fabre, Montpellier
ALLORI, Alessandro, Venus et Cupidon (sd), Huile sur bois, Musée Fabre, Montpellier

Giochi di Venere – Jeux de Venus

Musiques de la renaissance italienne et espagnole


L'ensemble Lutevoice nous vient des Pays-Bas pour nous proposer un voyage dans le monde musical exquis des cours de la Renaissance italienne et espagnole. Un monde qui nous parle non seulement au travers de la poésie mais également par l’invention extraordinaire de la polyphonie. La poésie métaphysique, amoureuse, spirituelle est mise en musique par les plus grands compositeurs du 16e siècle, principalement sous la forme des Frottole et Madrigaux en Italie et des Villancicos et Romances en Espagne. Valeria Mignaco prête sa magnifique voix à l’interprétation de ce répertoire de chansons jamais égalé dans l’histoire de la musique occidentale. 


Le 10 juillet 2013 à la Salle du Bailliage de Caux de Cany Barville à 20h30


Valeria MIGNACO, soprano
Alfonso MARIN,
Luth

 

Tarifs : 10€ / 8€ / Entrée libre pour les moins de 18 ans

 

Renseignements : 

http://www.musicales-normandie.com/Main.aspx?numStructure=41468&numRubrique=532897

Le 14 juillet 2013 à Sorèze (81)

La Main Harmonique : « L’Aura mia sacra » madrigaux de la renaissance à aujourd’hui

AACHEN, Hans von Bacchus, Cérès et Cupidon - Huile sur toile, 163 x 113 cm Kunsthistorisches Museum, Vienna (source : WGA)
AACHEN, Hans von Bacchus, Cérès et Cupidon - Huile sur toile, 163 x 113 cm Kunsthistorisches Museum, Vienna (source : WGA)

"L'aura mia sacra"

Madrigaux et mélodies amoureuses inspirés du Canzoniere de Pétrarque.


Écrits pour quatre à sept voix, ces madrigaux des compositeurs flamands de la Renaissance et exilés en Italie que sont Adrian Willaert et Cipriano de Rore, eurent une grande renommée et une influence persistante en raison de l’alchimie souvent magique avec laquelle le sens, la syntaxe et la beauté sonore de la poésie y sont rendus. Ils puisent leur inspiration du fameux Canzoniere de Pétrarque, recueil poétique qui narre le roman amoureux du poète toscan pour Laure. Les pièces chantées alternent avec des « ricercare » écrits spécifiquement pour les instruments. Si le XVIème siècle marque l’apogée de l’écriture vocale polyphonique, il n’en reste pas moins celui de l’émancipation de la musique proprement instrumentale !
Ce concert est également l’occasion d’entendre la pièce They said Laura was somebody else d’Alexandros Markéas, commande de l’ensemble La Main Harmonique pour ce programme. Inspirée de Laura, elle évoque une autre muse, celle d’Aragon, Elsa, dont le prénom se trouve caché dans le titre énigmatique. Les cinq « mélodies » suivent la chronologie du Canzoniere ; c’est dans Après la mort, la cinquième, qu’apparaît le vrai visage de Laura : la Lumière.

 

Nadia Lavoyer, Axelle Bernage, sopranos

Yann Rolland, contre-ténor

Branislav Rakic, David Lefort, ténors

Romain Bockler, baryton

Marc Busnel, Basse

Myriam Rignol, ténor de viole

Pau Marcos Vicens, Mathilde Vialle, basse de viole

Frédéric Bétous, direction


Le 14 juillet 2013 à la chapelle de l'abbaye-école de Sorèze, à 16h.

Rue Saint-Martin - 81450 Sorèze

Téléphone : 05.63.50.86.38

abbaye-ecole.soreze@cg81.fr

Le 14 juillet 2013, à Saintes (Festival)

Huelgas Ensemble : "Le trésor de Claude Le Jeune"

Portrait de Claude Le Jeune (Source : Wikimedia Commons)
Portrait de Claude Le Jeune (Source : Wikimedia Commons)

" Le trésor de Claude Le Jeune"

 

 

Paul Van Nevel et son ensemble vous mène sur les traces de Claude Le Jeune, l’un des Franco-Flamands du XVIe les plus sous-estimés.  Ses contemporains le vénéraient et le craignaient à la fois. Lassus l’admirait ouvertement, il a même écrit quelques imitations de ses œuvres… 

Le Huelgas Ensemble, présente  le langage immensément riche de ce compositeur et ses techniques inattendues dans un programme qui illustre, tel un kaléidoscope, son « Livre de Mélanges ».

 

14 juillet 2013 à 19h30

Abbaye aux Dames

 

Réservations :

http://www.abbayeauxdames.org/index.php?option=com_virtuemart&page=shop.product_details&flypage=garden_flypa

Le 17 juillet 2013, à Saintes (Festival)

Thomas Dunford : "Lachrimae"

Rogier van der WEYDEN, "Déposition" (détail), (c. 1435), Museo del Prado, Madrid (Source : WGA)
Rogier van der WEYDEN, "Déposition" (détail), (c. 1435), Museo del Prado, Madrid (Source : WGA)

"Lachrimae"

 

 

Lachrimae (Larmes versées), composé par John Dowland en 1604, contient 21 pièces  pour consort de violes et luth. Elle offre une place très importante aux pavanes.

 

 

17 juillet 2013

Eglise Saint Palais

 

 

 

 

 

Réservations : 

http://www.abbayeauxdames.org/index.php?option=com_virtuemart&page=shop.product_details&flypage=garden_flyp

Le 17 juillet 2013 à Chambord (37)

Choeur Arsys-Bourgogne : "Grand désir d'aymer me tient"

CAMBIASO, Luca, Vénus et Adonis 1565-69 Huile sur toile, 130 x 94 cm The Hermitage, St. Petersburg
CAMBIASO, Luca, Vénus et Adonis 1565-69 Huile sur toile, 130 x 94 cm The Hermitage, St. Petersburg

Grand désir d'aymer me tient

 

Imaginez 4 chanteurs. Seules sur scène. Ils n'ont que leur voix pour vous parler... d'amour. Leur fragilité évoquera les premiers émois, l'amour timide, leurs voix chaleureuses nous parleront de passion, d'amour fou. Leurs yeux souriront aux amours coquines. Entre la Renaissance et le XXIe siècle, rien a changé : grand désir d’aymer me tient!

 

> Programme (sous réserve de modifications) 

 

RENAISSANCE

Guillaume Dufay (1400-1474)La belle se sied

Josquin des Prés (1445-1521)  Baisez-moi ma douce amie ¦ Mille regrets

Pierre de la Rue (1460-1518)Au feu d’amour ¦ Ma mère, hélas, mariez-moi !

Antoine de Févin (1470-1511) N’aimez jamais une vilaine

Clément Janequin (1485-1558)    En amour y a du plaisir ¦ Ouvrez-moi l’huis ¦ Petite Nymphe Folastre

Claudin de Sermisy (1495-1562)Pour ung playsir

Pierre Passereau (1509-1547)     Il est bel et bon

Pierre Certon (1510-1572)    Mon père m’y veut marier

Pierre de Manchicourt (1510-1564)   Celle qui a fâcheux mari

Guillaume Costeley (1530-1606)  Mignonne, allons voir si la rose

Rolland de Lassus (1532-1594)   Fleur de 15 ans ¦ Mon cœur se recommande à vous

Claudio Monteverdi (1567-1643)  Baci soavi e cari ¦ Lasciatemi Morire

 

XXE ET XXIE SIECLES

Eric Whitacre (1970) This Marriage

Javier Busto (1949)  Le meilleur moment des amours

Morten Lauridsen (1943)Chansons des Roses - En une seule fleur

Francis Poulenc (1899–1963) Ah ! Mon beau laboureur ¦ Margoton va t'a l'iau

Claude Debussy (1862–1918)    Dieu! qu’il la fait bon regarder !      

Maurice Ravel (1875–1937)    Nicolette                                             

Gershwin arr. Jonathan Quick (1970)  Our Love is Here to Stay

 

Le 17 juillet 2013, Cour du Château de Chambord, à 20 h

 

Infos réservation 

 

Site web : http://www.chambord.org

Réservation au 02 54 50 50 40 ou reservations@chambord.org 

En savoir plus sur http://41.agendaculturel.fr/concert/chambord/chateau-de-chambord/arsys-bourgogne.html#lGAjEmCxockGUejB.99

Le 19 juillet 2013 à Tours (37)

La Main Harmonique : "Chansons en forme d'air"

BELLINI, Giovanni, Jeune Bacchus c. 1514, Huile sur bois, 48 x 37 cm, National Gallery of Art, Washington (source : WGA)
BELLINI, Giovanni, Jeune Bacchus c. 1514, Huile sur bois, 48 x 37 cm, National Gallery of Art, Washington (source : WGA)

Chansons en forme d'air

Chansons d’amour et de désamour pour voix et luth à la Renaissance


A la Renaissance, la chanson polyphonique (initialement destinée à des chanteurs) était fréquemment transposée au Luth. C’est à dire que les différentes voix qui la composent étaient jouées par un luth. Cette pratique offrait aussi l’avantage, par exemple, à un musicien de chanter lui même une voix en jouant sur son luth les autres voix de la polyphonie. Ou encore à un luthiste virtuose de mettre en tablature sa propre version d’une chanson en y incluant un grand nombre de diminutions. Paradoxalement, les sources musicales sont assez rares de ces usages pourtant répandus en leur temps. Nous vous invitons à leur découverte, depuis les chansons polyphoniques arrangées pour le luth (avec ou sans les parties chantées),  jusqu’aux premiers « airs de cours »…

Musiques de Clemens non Papa, Sandrin, Tessier, Jannequin, Le Heurteur, Ballard, Besard, Cadéac…

 

Frédéric Bétous (contre-ténor)

Judith Derouin (soprano)

Florent Marie (luth)

 

Le 19 juillet 2013 à la Salle Ockeghem à 12 h.


15 place du Châteauneuf 
37000 Tours

 

informations complémentaires : 

http://www.diabolusinmusica.fr/spip.php?article25

Le 19 juillet 2013, à Sospel (06)

Doulce Mémoire : "Bal à la cour d'Henri IV"

Frans Pourbus le jeune, "Henri IV", ca 1610, Musée du Louvre, Paris (source : wikipedia)
Frans Pourbus le jeune, "Henri IV", ca 1610, Musée du Louvre, Paris (source : wikipedia)

Bal à la Cour d’Henri IV


"En Europe, les bals rythment la vie de cour ; la danse fait partie de l’éducation de la noblesse et met en valeur ses qualités : élégance, raffinement, contrôle de soi. Véritable rhétorique muette, elle permet de jouer le jeu de la séduction, d’exprimer les sentiments amoureux mais aussi de transmettre des messages politiques comme dans les ballets de cour à caractère allégorique.
En 1600, Marie de Médicis vient de Florence pour épouser le Roi de France. Elle emmène avec elle les troupes de Commedia dell’arte, les maîtres à danser, les chanteurs et les musiciens. L’influence italienne se fait alors sentir dans l’organisation de la vie de cour et en particulier dans les fêtes.
Le spectacle présente l’univers de la fête à la cour d’Henri IV, Roi de France : chansons à danser des musiciens du roi et chorégraphies des maîtres à danser italiens accompagnés par la bande de hauts instruments… Un régal aussi bien pour l'oreille que pour les yeux !"

 

Véronique Bourin Soprano
Pascale Boquet Luth, guitare renaissance
Johanne Maître, Elsa Frank, Denis Raisin Dadre, Jérémie PapasergioBombardes, doulçaines, flûtes
Bruno Caillat Percussions

 

Il Ballarino
Bruna Gondoni & Marco Bendoni
 Danse 

 

Le 19 juillet 2013, Les Baroquiales, Parvis de la cathédrale, Sospel (06), 21h.

 

Renseignements :

04 93 04 15 80

www.sospel-tourisme.com

Le 21 juillet 2013, à Uzès (30)

Ensemble Doulce Mémoire : "Laudes : confréries d'Orient et d'Occident"

"Laudes : confréries d'Orient et d'Occident"

 

"Les confréries religieuses, ces associations de fidèles laïques, existent aussi bien dans les traditions musulmanes que catholiques. Elles encouragent le caractère privé et intime de la pratique religieuse tout en jouant un rôle important dans la Cité.
Dans le monde catholique, c’est en 1563, quand le Concile de Trente s’achève, que les pères conciliaires décident au nom de l’intelligibilité du texte, de simplifier la musique sacrée, de la purger de ses éléments profanes et d’encourager la production de laudes. La musique se veut alors simple, mélodique et facile à chanter par des foules de croyants.
De la même façon, dans les confréries musulmanes, la musique tient une place importante : on entend là aussi des mélodies entêtantes, des rythmes répétitifs, et tout doit contribuer à mettre le fidèle dans un état proche de la transe sacrée.
Ce projet sera un dialogue entre l’interprétation de laudes italiennes par les musiciens de Doulce Mémoire et les improvisations à partir des musiques mystiques de tradition persane par les artistes iraniens Taghi Akhbari et Nader Aghakhani."

 

 

Taghi Akhabari chant persan
Nader Aghakhani târ
Bruno Caillat zarb, daf, tambourin 

Véronique Bourin, Clara Coutouly soprano
Paulin Bündgen alto
Hugues Primard ténor
Olivier Coiffet ténor
Philippe Roche basse

Johanne Maître, Elsa Frank, Jérémie Papasergio, Denis Raisin Dadre flûtes à bec, doulçaines, tournebout

 

Le 21 juillet 2013, Nuits musicales d'Uzès (30), Eglise Saint-Etienne, 21h30.

 

Renseignements :

infos@nuitsmusicalesuzes.org

www.nuitsmusicalesuzes.org

Le 26 juillet 2013, à Chateaudun (28)

Doulce Mémoire : "La dive bouteille"

Callisto PIAZZA da Lodi, "Le concert" (1528-1530), Philadelphia, Museum of Arts (source : wikipedia)
Callisto PIAZZA da Lodi, "Le concert" (1528-1530), Philadelphia, Museum of Arts (source : wikipedia)

La dive bouteille

 

"Né de l'envie des musiciens de Doulce Mémoire d'être, comme à la Renaissance, à la fois musiciens, acteurs, danseurs… La Dive Bouteille est un spectacle joyeux, débridé et inventif, où défilent dans une succession de tableaux les grands thèmes de la Renaissance française, les ripailles, les amours, les spéculations philosophiques, la fête... tels qu'ils sont développés dans l'œuvre de François Rabelais.
Représenté en costume par un chanteur, un comédien et trois instrumentistes à la fois musiciens et acteurs, ce spectacle fait entendre les musiques citées dans l'œuvre de Rabelais (musiques populaires, chansons à danser et musique savante) écrites par les compositeurs de la cour de François Ier. Tous les instruments de la Renaissance sont à la fête : épinette, luth, guitare renaissance, cistre, flûtes à bec, bombardes, doulçaine et... tournebout !"

 

Philippe Vallepin, comédien
Hugues Primard, ténor
Pascale Boquet, luth, guitare renaissance
Jean-Miguel Aristizabal, épinette

 

Philippe Vallepin, adaptation et mise en scène
Olivier Bériot, Séverine Thiébault, costumes
Blandine Ton Van, décors peints
Denis Raisin Dadre, flûtes, bombarde et direction

 

Le 26 juillet 2013, chateau de Chateaudun (28), à 20h30.

 

Renseignements :

02 37 94 02 92
http://chateaudun.monuments-nationaux.fr

Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
CORNUCOPIA, site de recherche universitaire : quand la littérature du XVIe siècle entre en résonance avec d'autres arts, d'autres disciplines, d'autres époques. ISSN 2261-8430.