Concerts - Juillet 2014

4 et 5 juillet 2014 à Villandry (37)

Doulce Mémoire : "Folie Douce"

BOSCH, Hieronymus The Ship of Fools 1490-1500 Oil on wood, 58 x 33 cm Musée du Louvre, Paris
BOSCH, Hieronymus The Ship of Fools 1490-1500 Oil on wood, 58 x 33 cm Musée du Louvre, Paris

Folie douce

 

Dans un écrin de verdure, sur un miroir d'eau, Doulce Mémoire vous propose un programme de musiques des XVIème et début XVIIème siècles, inspiré par l'ambiance onirique de cette nuit illuminée de mille feux dans les jardins de Villandry. Un feu d'artifice suivra le concert.

 

Esther Labourdette, Soprano
Miguel Henry, Luth, guitare renaissance
Johanne Maître, Doulçaines, flûtes

 

Les 4 et 5 juillet 2014 dans les jardins du Château de Villandry, à 22h15

 

Renseignements et tarifs : 

 

http://www.chateauvillandry.fr

5 juillet 2014 à Couture-sur-Loire (41)

L'Hellébore : Musique de cour

AAGAARD, Carl Frederik, La roseraie, 1877, huile sur toile, 98 x 80 cm (collection privée)
AAGAARD, Carl Frederik, La roseraie, 1877, huile sur toile, 98 x 80 cm (collection privée)

Musique de cour

 

Concert donné dans le cadre des Rendez-vous de la Possonnière consacrés cette année à "Ronsard et le Prince".

 

 

Charly Elissèche, clavecin

Caroline Pintoux, flûte à bec

Nina Rouyer, basse de viole

Jean Vignes, récitant

 

Le 5 juillet 2014 au Manoir de la Possonnière, à 21 h

 

Renseignements

 

Adresse : Manoir de La Possonnière

                41800 Couture-sur-Loir

 

Tarifs : 

12 € (plein tarif) / 8 € (tarif réduit)

5 juillet 2014 à Bruère-Allichamps (18)

Doulce Mémoire : "Le procès de Monteverdi"

Banquet of Members of Amsterdam's Crossbow Civic Guard 1533 Oil on panel, 130 x 206,5 cm Historisch Museum, Amsterdam
Banquet of Members of Amsterdam's Crossbow Civic Guard 1533 Oil on panel, 130 x 206,5 cm Historisch Museum, Amsterdam

Le procès de Monteverdi

 

En 1607, Claudio Monteverdi révolutionne la musique par un coup d’éclat en créant le véritable premier opéra l’Orféo.

Pour véritablement écouter Monteverdi aujourd’hui il faut comprendre à quel point il fut moderne et transgressif en son temps. Notre spectacle redonne la voix à son opposant et contradicteur le plus célèbre, le chanoine Artusi qui traque, comme le fait le Saint Office, les dissonances et le non-respect des règles léguées par la tradition dans les madrigaux du Maître de Mantoue.

Cette résistance à l’innovation, cette cécité devant le génie de Monteverdi à ce moment essentiel de l’histoire de la musique reste toujours un sujet d’actualité.

Coproduction Cité de la Musique de Paris

 

Philippe Vallepin, comédien (Artusi) et mise en scène
Alan Masselin, comédien (Monteverdi)

Véronique Bourin, soprano
Clara Coutouly, soprano
Paulin Bündgen / Xavier Olagne, alto
Olivier Coiffet, ténor
Marc Busnel, basse

 

Pascale Boquet, théorbe
Marie Bournisien, harpe

Philippe Vallepin, mise en scène
Loïc Auffret, collaboration à la mise en scène
Denis Raisin Dadre, chef cuisinier, conférence musicale

 

Le 5 juillet 2014 à l'abbaye de Noirlac (dortoir des Convers) à 16h30

 

Renseignements : 

 

Horaires, tarifs, accès

5 juillet 2014 à Bruère-Allichamps (18)

Les Pages, les Chantres et les Symphonistes du CMBV : "Requiem de Du Caurroy"

FRANCKEN, Frans II The Last Jjudgment 1606 Oil on copper, 67 x 52 cm Private collection
FRANCKEN, Frans II The Last Jjudgment 1606 Oil on copper, 67 x 52 cm Private collection

Requiem d'Eustache Du Caurroy

 

Les Pages et les Chantres de la Chapelle Royale reconstituent le service funèbre d’un roi. Composé avant l’assassinat de Henri IV, le Requiem fut joué pour la première fois à ses funérailles dans la Basilique de Saint Denis, et jusqu’à la Révolution se trouva associé aux Pompes Funèbres de la monarchie. Ce chef d’œuvre polyphonique lumineux qui marque la fin de la Renaissance, allait rester une tradition royale inaltérée. Une page solennelle s’ouvre ce soir, celle d’une messe pour bercer le dernier sommeil des Rois de France.  

 

Le 5 juillet 2014 à l'abbaye de Noirlac (abbatiale) à 21h

 

Renseignements : 

 

Horaires, tarifs, accès

5 juillet 2014 à Evron (53)

Il ballo : "Pianto"

AGOSTINO DI DUCCIO Madonna (detail) c. 1475 Pietra caciolfa Galleria Nazionale dell'Umbria, Perugia
AGOSTINO DI DUCCIO Madonna (detail) c. 1475 Pietra caciolfa Galleria Nazionale dell'Umbria, Perugia

Pianto

 

Autour du motet Pianto della Madonna de Giovanni Felice Sances, sur le texte du Stabat Mater Dolorosa, l’ensemble reconstitue en musique la vie du Christ, de sa naissance jusqu’à la croix. Les lamentations, motets et Psaumes de Monteverdi, Sances et Frescobaldi , sont ici interprétés par une soprano, des cuivres anciens et basse continue.

 

Le 5 juillet 2014 à la basilique d'Evron à 21 h

 
 
Tarifs /// 
Sur réservation : 15/10 € 
Sur place : 17/13 €

6 juillet 2014 à Couture-sur-Loire (41)

Doulce Mémoire : "L'Honnête courtisane"

AACHEN, Hans von Joking Couple - Copperplate, 25 x 20 cm Kunsthistorisches Museum, Vienna
AACHEN, Hans von Joking Couple - Copperplate, 25 x 20 cm Kunsthistorisches Museum, Vienna

L'Honnête courtisane

 

Une épidémie de peste s’est répandue sur la ville. Dans une église, une compagnie d’amis s’est retirée pour lire des textes pieux et entonner des chansons spirituelles. La soirée est austère, ponctuée d’une méditation sur la mort de Saint François de Sales et du psaume 130 : du fond de ma pensée, à toi s’est adressée ma clameur jours et nuits. Puis on décide de respirer un air plus salubre à la campagne. Là, sous l’effet du printemps, le ton change. Les contes lestes remplacent les évangiles ; les chansons grivoises, les psaumes lugubres. On s’égaye à « l’histoire du moine Rustique » et « de la belle dédaigneuse qui servit de poule à tous les coqs du couvent ». On chante Elle est d’andouille friande, Ramonez moi ma cheminée, Mon compère que votre chose est petit ! Le tout ponctué de refrains peu convenables ! Rien ne semble mettre un terme à cette frénésie. Dans un moment de lucidité, tous décident enfin de reprendre les chansons en changeant les paroles pour les rendre plus acceptables, Il était une fillette devient Il était une nonnette, Martin menoit son pourceau au marchédevient Il nous faut tous renoncer au péché. Vaguement contrite, la compagnie se retire… en odeur de sainteté…

 

Philippe Vallepin, comédien et mise en scène
Véronique Bourin, soprano
Hugues Primard, ténor
Denis Raisin Dadre, flûtes et direction artistique

 

Pascale Boquet, luth, guitare renaissance
Miguel Henry, luth, guitare renaissance

Simon Le Moullec, collaboration à la mise en scène
Frédéric Pineau, costumes

 

 

Le 6 juillet 2014 au Manoir de la Possonnière à 21 h

 

Renseignements

 

Adresse : Manoir de La Possonnière

                41800 Couture-sur-Loir

 

Tarifs : 

18 € (plein tarif) / 12 € (tarif réduit)

8 juillet 2014 à Evron (53)

La main harmonique : "Musica secreta"

UGO DA CARPI Hero and Sibyl after 1518 Chiaroscuro woodcut, 292 x 213 mm National Gallery of Art, Washington
UGO DA CARPI Hero and Sibyl after 1518 Chiaroscuro woodcut, 292 x 213 mm National Gallery of Art, Washington

Musica secreta

 

Les Sibylles, figures de l’époque archaïque, hantèrent successivement l’imaginaire des Grecs et des Romains. Lien entre le monde humain et le monde divin, elles prophétisent pour l’Occident la venue du Sauveur. Elles inspirèrent à Roland de Lassus, compositeur le plus fameux de son temps, un cycle de 13 chants, les Prophetiae Sibyllarum. De ces miniatures polyphoniques teintées de chromatismes s’élève un sentiment d’étrangeté mêlé de mysticisme. Ces pièces, écrites à Munich alors que le compositeur était au service du Duc Albert de Bavière, sont un chef-d’œuvre de la Renaissance musicale. Propriété exclusive du Duc, elles restèrent secrètes de nombreuses années jusqu’à leur édition en 1600.

En regard, nous avons choisi des motets sur des poésies de Virgile, Horace et Sénèque; ces auteurs, perçus à la Renaissance comme visionnaires, proposent une sagesse retrouvée qui honore les valeurs humaines, celles de la culture censée parachever les qualités naturelles de l’homme.

Une rencontre avec Roland de Lassus, humaniste et musicien, en un voyage fait de visions spirituelles et poétiques…

 

Le 8 juillet 2014 à la basilique d'Evron à 21 h

 

Renseignements :

 

Tarifs /// 
Sur réservation : 13/9 € 
Sur place : 15/12 €

Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
CORNUCOPIA, site de recherche universitaire : quand la littérature du XVIe siècle entre en résonance avec d'autres arts, d'autres disciplines, d'autres époques. ISSN 2261-8430.