Concerts - septembre 2013

Le 1er septembre 2013, à Orvins (Suisse)

Doulce Mémoire : "Requiem des Rois de France"

Anonyme, Couronne funéraire hongroise, XIIIe s, argent doré et pierres précieuses, Hungarian National Museum, Budapest
Anonyme, Couronne funéraire hongroise, XIIIe s, argent doré et pierres précieuses, Hungarian National Museum, Budapest

"Requiem des Rois de France"

 

Eustache Du Caurroy (1549-1609)

 

La Missa Pro Defunctis d’Eustache du Caurroy est sans conteste la messe de requiem la plus célèbre de l’ancien régime. La tradition veut qu'elle ait été jouée lors des obsèques d'Henri IV en 1610, bien qu’aucun document d’archive ne le prouve. Plus tard, Sébastien de Brossard, dans son catalogue, affirme qu'elle est devenue la messe de requiem officielle des rois de France.
Une messe de requiem ne peut se comprendre sans évoquer les cérémonies, inspirées des funérailles antiques, qui accompagnaient la sépulture d’un roi de France. Le déroulement du temps y joue un rôle prépondérant. Entre l’assassinat du Roi Henri IV le 14 mai 1610 et sa sépulture le 1er juillet, la France est plongée dans un mois et demi de deuil marqué par des cérémonies officielles, des processions, et toute une pompe funèbre qui culmine dans les grandes messes de Notre-Dame de Paris le 30 juin et Saint-Denis le 1er juillet.
L’office des défunts chanté par la Chapelle du roi lors de ces messes est chargé de toute l’émotion et de la ferveur de la France entière.

 

Philippe Vallepin, récitant

Anne Delafosse, soprano
Paulin Bündgen, alto
Hugues Primard, ténor
Marc Mauillon, baryton
Marc Busnel, basse
 

Judith Pacquier, cornet à bouquin
Elsa Frank, bombardes, doulçaines, flûtes
Francis Mercet, bombardes, doulçaines, flûtes
Jérémie Papasergio, bombardes, doulçaines, flûtes
Franck Poitrineau, sacqueboute
Bruno Caillat, percussions
Denis Raisin Dadre, bombardes, doulçaines, flûtes et direction

 

Le 1er septembre 2013 à l'église d'Orvins à 11h

 

Renseignements : 

http://www.jardinsmusicaux.ch

 

Le 8 septembre 2013, à Azay-le-Rideau (37)

Doulce Mémoire : "Carpe Diem : Ronsard, poète lyrique"

Portrait de Ronsard, en buste, au haut d'un portique servant de titre aux oeuvres du poète. 1623 : [estampe] Source : Gallica
Portrait de Ronsard, en buste, au haut d'un portique servant de titre aux oeuvres du poète. 1623 : [estampe] Source : Gallica

"Carpe Diem : Ronsard, poète lyrique"

 

Dès son entrée dans le monde littéraire en 1550 avec son recueil d’odes, Pierre de Ronsard affiche son goût pour les modèles antiques mais aussi pour le chant, accompagné d’instruments, comme le pratiquait l’aède grec, poète chanteur et modèle à suivre pour cette nouvelle génération de poètes rassemblée dans la Pléiade.
Dans la préface des Odes, Ronsard déclare : « Seule la lyre doit et peux animer les vers », et plus tard, dans l’abrégé de l’art poétique français de 1565 : « la poésie sans les instruments et sans la grâce d’une seule ou plusieurs voix n’est nullement agréable. »
Cet appel constant lancé par Ronsard aux musiciens est si largement entendu qu’il va s’imposer comme le poète favori des compositeurs contemporains. Plus de 350 pièces seront ainsi mises en musique.
Notre programme rend hommage à ce grand poète qui jugeait la musique indispensable à la transmission du texte poétique, et qui se déclarait lui-même premier poète lyrique français.

 

Véronique Bourin, soprano
Hugues Primard, ténor
Sébastien Wonner, clavecin

 

Pascale Boquet, luth, guitare renaissance
Denis Raisin Dadre, flûtes et direction

 

Le 8 septembre 2013 à Château d'Azay-le-Rideau, à 18h

 

Renseignements:

02 47 45 68 60
http://azay-le-rideau.monuments-nationaux.fr

Le 14 septembre 2013, à Orcival (Puy-de-Dôme)

Ensemble Scandicus : "Prophetiae Sibyllarum : Orlando di Lasso"

GHIBERTI, Lorenzo, Sibylle (détail de la porte est) 1425-52, bronze doré, Baptistère, Florence
GHIBERTI, Lorenzo, Sibylle (détail de la porte est) 1425-52, bronze doré, Baptistère, Florence

"Prophetiae Sibyllarum : Orlando di Lasso"

Lamentations et Motets de Cristobal de Morales, Giovanni-Matteo Asola…

 

« Des chants dans un style chromatique tu entendras selon les règles de l’art musical. Par ces mêmes chants fut annoncé naguère par douze fois le miracle du salut, par les voix de saintes Sibylles »

Un mystère en cache bien d’autres… Les Prophètes et les Sibylles trouvent une place prépondérante dans l’imaginaire des humanistes à la Renaissance en tant qu’icônes d’une antiquité fantasmée et d’une religion retrouvée.

L’Ensemble Scandicus souhaite dévoiler, avec cette nouvelle création, un véritable unica de l’histoire de la création musicale : les Prophéties des Sibylles de Lassus. Le musicien, en véritable peintre des sons, s’illustre ici dans l’art du portrait. Les douze prophétesses apparaissent tour à tour dans des motets miniatures où le genre musical chromatique, inspiré des modes antiques définis par Boèce, révèle une palette de couleurs sonores inouïes. Objet musical aux harmonies insolites d’une modernité à couper le souffle, ces prophéties ont, à l’époque, déchaîné les passions.

Lassus, en représentant les Sibylles, se situe parmi les prophètes d’un art musical nouveau.

 

Le 14 septembre 2013 à la Basilique d'Orcival, à 20h30

 

Renseignements : http://musicales-orcival.eu

Le 14 septembre 2013, à Carcassonne (11)

Doulce Mémoire : "Les Roses d'Ispahan"

Giulio CACCINI, "Le nuove musiche", Marescotti 1601, frontispice (source : wikipedia).
Giulio CACCINI, "Le nuove musiche", Marescotti 1601, frontispice (source : wikipedia).

"Les Roses d'Ispahan"

 

 

"Nous avons découvert le chant persan grâce à Bruno Caillat, éminent joueur de zarb et grand connaisseur des musiques d'Orient. Le rapprochement avec le Nuovo stile, inventé par Caccini au début du XVII siècle, s'est imposé à nous avec une évidence absolue. Un art de l’intimité centré sur l’expressivité et la virtuosité, émanation des cours princières d'un raffinement inouï, mais empruntant aussi au répertoire populaire ses danses et ses refrains.
Le baryton Marc Mauillon et le chanteur perse Taghi Akhbari se répondent et s'influencent en explorant les ressources poétiques de chaque mode musical. Comme les théoriciens de la Renaissance, les Perses croient fermement au caractère de chaque mode, son éthos. Cet échange nous apporte des clés pour retrouver dans Caccini ce qui faisait sa puissance émotionnelle au XVIIème, ces fameux pouvoirs de la musique qui confinaient au surnaturel, sans frontière entre sacré et profane."

 

 

Taghi Akhbari, chant persan
Marc Mauillon ou Tomas Kral, baryton
Nader Aghakhani, târ
Pascale Boquet, luth et théorbe

 

Angélique Mauillon, harpe triple
Bruno Caillat, zarb, daf, tambourin
Denis Raisin Dadre, flûtes et direction

 

Le 14 septembre 2013, à Carcassonne, Château comtal, à 19h.

 

Renseignements :
04 68 11 70 72
http://www.carcassonne.monuments-nationaux.fr

Le 15 septembre 2013, à Sainte-Luce-sur-Loire (44)

Compagnie Outre-Mesure : "Voix de ville et voix des champs"

ALTDORFER, Albrecht, Large Fir 1512-22 Etching with watercolour, 225 x 170 mm Kunstsammlungen der Veste Coburg, Coburg (source : WGA)

"Voix de ville et voix des champs"

 

Pour cette journée du patrimoine 2013, une dizaine de musiciens professionnels de la Compagnie Outre Mesure s’associent aux danseurs amateurs Compagnones Studiantes pour vous présenter un intermède musical et chorégraphique tel que l’on aurait pu l’apprécier au XVIe siècle.

Spécialiste incontestée des divertissements et des Bals Renaissance, la Compagnie Outre Mesure propose, initie, crée, entreprend et relève de multiples défis artistiques.

En marge de leur cabaret Voix de Ville & Voix des Champs (création 2013 de

la Compagnie Outre Mesure) la bande de hauts-bois et la bande de violon

accompagnés d’une luthiste sonneront plusieurs danseries. Ainsi les danseurs

Compagnones Studiantes évolueront en cortège, en ronde, en ligne formant de

multiples formes géométriques riches de symboliques sur des rythmes de

pavanes, gaillardes et autres ballets.

 

Le 15 septembre 2013 au château de Chassay à 14h30, 16h et 17h45

 

Renseignements : 

Journées du Patrimoine à Ste-Luce sur Loire

Le 15 septembre 2013 à Launay-Villiers (53)

A Due Liuti : "Concert à deux luths. Musique de la Renaissance"

MIERIS, Willem van, La joueuse de luth, 1711 Oil on wood, 50 x 41 cm Wallace Collection, Londres (source WGA)
MIERIS, Willem van, La joueuse de luth, 1711 Oil on wood, 50 x 41 cm Wallace Collection, Londres (source WGA)

"Concert à deux luths.

Musique de la Renaissance (1500-1600)"

 

Jean-Marie Poirier, Thierry Meunier, luths

 

Le 15 septembre 2013 à l'église de Launay-Villiers (53), à 16h30

 

Renseignements:

Office du tourisme de Laval

Le 15 septembre 2013 à Romans-sur-Isère (26)

La Cortesia : "Bella Maniera"

CANALETTO London: Westminster Abbey, with a Procession of Knights of the Bath 1749 Oil on canvas, 99 x 101,5 cm Westminster Abbey, London (source : WGA)
CANALETTO London: Westminster Abbey, with a Procession of Knights of the Bath 1749 Oil on canvas, 99 x 101,5 cm Westminster Abbey, London (source : WGA)

"Bella Maniera"

Musique de la renaissance anglaise et italienne

 

 

Anne-Sophie Moret : viole de Gambe

Wanda Kozyra : luth

 

Le 15 septembre 2013 à la collégiale Saint-Bernard de Romans-sur-Isère, à 18h30

 

Renseignements et contacts : 

06.24.03.80.61
conversationbaroque@gmail.com
0472078609
lacortesia@hotmail.com

amisdesaintbarnard@yahoo.fr 
04 75 72 43 58

 

Le 18 septembre 2013, à Andorre-la-Vieille (Andorre)

Doulce mémoire : "Chansons et danseries"

STEEN, Jan, L'ivrogne, v. 1660, Huile sur bois, 39 x 30 cm, Musée de l'Hermitage, St. Petersburg
STEEN, Jan, L'ivrogne, v. 1660, Huile sur bois, 39 x 30 cm, Musée de l'Hermitage, St. Petersburg

"Chansons et danceries"

 

Ce programme vous invite à un voyage musical en chansons et danceries de la Renaissance française, du règne de Louis XII (1492 - 1515) à celui d’Henri II (1547 - 1559).

Interprétées dans un cadre intime, en petite compagnie, dans les belles demeures de la bourgeoisie, à la cour ou encore dehors, dans les jardins, sous les charmilles, ces danses et chansons nous transportent pour le temps d'une soirée dans cet âge heureux de la Renaissance française qui a pour cadre le Val de Loire et ses châteaux, Amboise, Chinon, Chenonceau, Chambord...

Un programme plein de grâce, de saveur et de piquant, autour de musiques et chants composés par les plus grands maîtres de la Renaissance française.

 

Véronique Bourin, soprano                                              
et/ou
Hugues Primard, ténor

Pascale Boquet, luth, guitare renaissance
Bruno Caillat, percussions

Johanne Maître, bombardes, doulçaines, flûtes

Elsa Frank, bombardes, doulçaines, flûtes
Jérémie Papasergio, bombardes, doulçaines, flûtes
Denis Raisin Dadre, bombardes, doulçaines, flûtes et direction

 

Le 18 septembre 2013 aux Jardins de l'ambassade de France à Andorre-la-vieille, à 21h.

 

Renseignements:

http://www.ambafrance-ad.org

Le 21 septembre 2013, à Saint-Lizier (09)

Ensemble Scandicus : "Françoise de Foix ou les effets de la jalousie"

Françoise de Foix
Françoise de Foix

"François de Foix ou les effets de la jalousie"

 

« Ecoutez tous, gentils gallois, l’illustre destinée de Françoise de Foix, mye du Roi François 1er !  On raconte qu’elle aurait été saignée à blanc par son mari jaloux, le seigneur de Chateaubriand, une nuit sans lune ! Rouge sang sont les murs du château ! » .

L’histoire n’a pas fini de faire couler de l’encre. Chroniques, biographies, romans et opéras ont alimentés les mémoires collectives plusieurs siècles après le drame. La majorité des ouvrages n’a retenu que le terrible épilogue d’une tragédie dont le destin a été scellé bien avant au son de la bataille de Marignan.

 

Le 21 septembre 2013 au Palais des évêques de Saint-Lizier-Notre-Dame-de-la-Sède, à 20h30

 

Renseignements : 

 

Le 21 septembre 2013, à Nancy (54)

M. Buraglia et G. Laurens : "Musique de la Renaissance, Renaissance de la musique en Lorraine"

HONTHORST, Gerrit van, Joueur de luth, huile sur toile, Musée de l'HErmitage, Saint-Pétersbourg
HONTHORST, Gerrit van, Joueur de luth, huile sur toile, Musée de l'HErmitage, Saint-Pétersbourg

"Musique de la Renaissance, Renaissance de la musique en Lorraine"

 

A l'issue du colloque "Musique de la Renaissance, Renaissance de la Musique en Lorraine", la mezzo-soprano Guillemette Laurens et le luthiste Mauricio Buraglia donnt une concert d'airs de cour et de pièces pour luth.

 

Le 21 septembre 2013, à la maison de Myon, 7 rue Mably, à Nancy, à 20h30

 

Entrée libre

 

Renseignements : 

Université de Lorraine

Le 22 septembre 2013, à Paris (75)

Ensemble Corona : "The French connection"

BACCHIACCA, Scène de l'histoire de Joseph: la coupe, 1515-16, Huile sur bois, 26 x 14 cm Galleria Borghese, Rome
BACCHIACCA, Scène de l'histoire de Joseph: la coupe, 1515-16, Huile sur bois, 26 x 14 cm Galleria Borghese, Rome

"The French connection

Compositeurs français et italiens vers 1500"

 

Valeria Mignaco, soprano

Heleen Gerretsen, flûte à bec, cornetto

Margot Fontijne, viole de gambe

René Genis, luth

 

Le 22 septembre 2013 à l'Institut néerlandais de Paris, à 14h30

 

Renseignements:

Festival Musiques anciennes

Institut néerlandais de Paris

121, rue de Lille

75007 Paris

t +33 1 53 59 12 40
f +33 1 45 56 00 77
info@institutneerlandais.com

 

Le 27 septembre 2013, à Champcueil (91)

Duo Andarta : "Concert orgue et cornet à bouquin"

ALGARDI, Alessandro The Meeting of Leo I and Attila (detail) 1646-53 Marble Basilica di San Pietro, Vatican (source : WGA)
ALGARDI, Alessandro The Meeting of Leo I and Attila (detail) 1646-53 Marble Basilica di San Pietro, Vatican (source : WGA)

"Concert orgue et cornet à bouquin"

 

Nurià Sanromà Gabàs, cornet à bouquin
Marie-Odile Vigreux, orgue
 
Le 27 septembre 2013 à l'église de Champcueil, à 21 h
 
Renseignements : 

Le 28 septembre 2013 à Ambronay (Ain)

Musica Nova : "Belle comme la lune"

BROUWER, Adriaen, Paysage de dune au clair de lune, 1635-37 Huile, 25 x 34 cm Staatliche Museen, Berlin (source: wga)
BROUWER, Adriaen, Paysage de dune au clair de lune, 1635-37 Huile, 25 x 34 cm Staatliche Museen, Berlin (source: wga)

"Belle comme la lune"

 

Après les fastes de la cour du Roi-Soleil, le festival d'Ambronay poursuit cette soirée dans l’intimité des polyphonies Renaissance avec l’ensemble Musica Nova de Lucien Kandel. Au programme, le Cantique des cantiques et la Missa assumpta est Maria, deux chefs d’œuvre de Giovanni Pierluigi da Palestrina qui restituent avec finesse des poésies à mi-chemin entre le profane et le sacré.
La sensualité et la beauté de cette musique a cappella concluent cette Nuit du Rêve tout en douceur.

Œuvres de Palestrina, Lasso et Gesualdo.

 

Christel Boiron, Marie-Claude Vallin cantus
Lucien Kandel, Xavier Olagne, Thierry Peteau ténors
Marc Busnel bassus
Lucien Kandel direction

 

Le 28 septembre 2013 à l'Abbatiale d'Ambronay, à 22h30

 

Tarif C, 25 €

 

Informations :

Festival d'Ambronay

Le 28 septembre 2013, à Liège (Belgique)

Il Ballo : "Les Amours de Ronsard"

FALCONET, Étienne-Maurice, "Cupidon assis" (détail), 1757, Marbre, Musée du Louvre, Paris
FALCONET, Étienne-Maurice, "Cupidon assis" (détail), 1757, Marbre, Musée du Louvre, Paris

"Les Amours de Ronsard"

Chansons françaises sur les sonnets du Prince des poètes

 

De la parution des Amours (1553) à l’édition définitive comprenant les Sonnets à Hélène, Ronsard n’a cessé d’enrichir et de développer ce recueil qui lui vaudra le nom de « prince des poètes ». La première édition comporte un Supplément Musical.
Grand amateur des compositeurs de son temps, Ronsard exhorte Clément Janequin, Claude Goudimel et Pierre Certon à mettre en musique six sonnets des Amours. Plus tard, entre 1570 et 1580, François Regnard, Guillaume Boni, Juan de Castro, choisiront de dédier des ouvrages entiers au poète.

 

Luanda Siqueira, soprano

Julien Michaud, ténor

Nicolas Sansarlat, violon, rebec et lira da braccio

Isabelle Dumont, viole de gambe

Anne Dumont, clavecin

Leonardo Loredo de Sá, direction, luth & guitare

 

Le 28 septembre 2013 à la Salle Académique de l'Université de Liège, à 20h

 

Renseignements : http://www.lesnuitsdeseptembre.com

Les 28 et 29 septembre 2013, à Nielles-les-Ardres (62) et Champcueil (91)

Doulce Mémoire : "Fête musicale pour la Sainte-Cécile"

Jacques Blanchard, "Sainte Cécile", Huile sur toile, 105x140, Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg (sd) (source: WGA)
Jacques Blanchard, "Sainte Cécile", Huile sur toile, 105x140, Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg (sd) (source: WGA)

" Fête musicale pour la Sainte-Cécile"

 

Figure majeure du monde musical de l’époque, Jehan Titelouze mérite à bien des égards son surnom de "père de l'orgue français". Au-delà de sa remarquable virtuosité d'improvisateur qui le fait très tôt nommer à Rouen comme titulaire de l'un des instruments les plus prestigieux du royaume, il produit une œuvre riche dont les deux recueils sont les tout premiers livres d'œuvres originales pour orgue publiés en France. Il contribue également à la création du premier orgue français - synthèse de l'orgue renaissance et de l'orgue flamand - dont la base restera présente durant plusieurs siècles !
Lorsqu'à l'automne de sa vie, Jehan Titelouze entreprend l'organisation d'une célébration d'ampleur de la Sainte Cécile, on imagine un programme dans lequel les voix et les instruments (cornet à bouquin, sacqueboute, flûtes colonnes, viole) dialoguent avec l'orgue, répondent à ses registrations que l'ami Marin Mersenne qualifie dans son Harmonie Universelle de si diverses "que la vie d'un organiste n'est pas assez longue pour en user".
En 2013, le 450ème anniversaire de Jehan Titelouze est l'occasion de recréer une grande fête musicale dans l'esprit de celle organisée par ses soins en 1631 à Rouen, véritable florilège de ses œuvres et de ses illustres contemporains : Du Caurroy, Lassus, Bournonville, Lejeune…

 

Véronique Bourin Soprano
Olivier Coiffet Ténor
Anne-Gaëlle Chanon Orgue

 

Elsa Frank Bombardes, doulçaines, flûtes
Johanne Maître Bombardes, doulçaines, flûtes
Jérémie Papasergio Bombardes, doulçaines, flûtes
Denis Raisin Dadre Bombardes, doulçaines, flûtes

 

Le 28 septembre 2013 à l'Eglise de Nielles-les-Ardres à 20h30

Le 29 septembre 2013 à l'Eglise Notre-Dame de Champcueil à 17 h

 

Renseignements : 

VIe Festival d'orgue de Champcueil : http://musiqueetpatrimoine.com

Festival Contrepoint 62 : http://www.pasdecalais.fr/Agendas/Culture/Contrepoints-62

Le 29 septembre 2013 à Tours (37)

Le Banquet du Roy : "Joyssance vous donneray"

Jean CLOUET, François Ier, 1525-30 Bois, 96 x 74 cm Musée du Louvre, Paris
Jean CLOUET, François Ier, 1525-30 Bois, 96 x 74 cm Musée du Louvre, Paris

"Joyssance vous donneray"

Musique à la cour de François Ier

 

Oeuvres de Josquin, Compère, Richafort, Sandrin, Sermisy, Certon, Janequin 

 

L'ensemble Le Banquet du Roy se donne pour projet de retrouver les atmosphères sonores des cours royales de la Renaissance et propose ici un programme autour des musiques à la cour du roi François Ier, l’un des plus grands rois de France connu de tous, ayant impulsé la révolution artistique de la Renaissance au royaume. Cependant, de tous les arts qui caractérisent la Renaissance, la musique reste encore le moins connu de nos contemporains. Et pourtant, de nombreuses sources ont été sauvegardées du temps grâce à l’avènement de l’imprimerie au XVIème siècle permettant ainsi une grande diffusion et circulation des œuvres musicales françaises dans toute l’Europe. 

Afin de comprendre l’évolution de la musique à cette époque, la première partie du concert propose des œuvres musicales de la fin du siècle précédent le règne de François Ier. A cette époque, la musique est dominée par les compositions des maîtres Franco-flamants qui développèrent avec génie l’art de la polyphonie et implantèrent les bases des principes de compositions auprès de toutes les cours européennes. L'ensemble aborde également la musique italienne qui trouvait son inspiration dans les mélodies populaires. Car pendant leurs nombreuses campagnes militaires sur ce territoire, les français ont pu être influencés par ce mode de création musicale.

L'émergence des "belles lettres" illustrée par la création immodérée d'œuvre poétiques à la cour française, dont François Ier était lui-même l'auteur, imprégna les compositions musicales en mettant en musique ces textes très appréciés à la cour. Ces chansons françaises devinrent assez vite à la mode auprès des nobles et bourgeois du début du XVIème siècle pratiquant cette musique pour leur plus grand plaisir. Ce concert propose donc un panorama de ces chansons avec des thématiques diverses telles que l’espoir, le déni amoureux, la nostalgie, la mélancolie, la joie, la bonne chair et le grivois…

En ce qui concerne la musique purement instrumentale, l’imprimeur royal Pierre Attaingnant édita des recueils de pièces harmonisées pour la danse pouvant être jouées par toutes sortes d’instruments comme les flûtes, les hautbois ou les violons, et qui étaient jouées lors des bals et banquets royaux. Des intermèdes de ces pièces à danser, issues de ces sources, ponctuent le programme pour évoquer l’atmosphère de fêtes qui régnait à la cour.

Plus qu’interpréter des œuvres de la Renaissance, il s'agit de retrouver l’état d’esprit plein de poésie, de raffinement, de joie de vivre et de verdeur qui régnait à la cour de France en ce début de XVIème siècle. Car à cette époque, la musique a cet intérêt qu’elle devient profondément animée par la pensée humaniste voulant ainsi toucher le cœur des hommes.

 

Le 29 septembre 2013 à l'Arcades Institute de Tours, à 17h

1ère partie sur le parvis, 2ème partie sous les voûtes

 

Yannick Lebossé : chant, guiterne.

Anabelle Guibeaud, Adrien Reboisson, Marion Le Moal : flûtes à bec, chalémie, bombarde.

Olivier Gladhofer : viole de gambe, bombarde.

 

Renseignements : 

www.arcades-institute.fr

Entrée 12€ (10€ réduit)

Réservations : 02 47 66 25 65 par mail arcades.institute@orange.fr

Arcades Institute :  8 place de la monnaie tournois 37000 Tours

 

 

Le 29 septembre 2013 à Paris

Clemens non papa : "Le Combat de Carnaval et Carême"

Bruehel l'Ancien, Le Combat de Carnaval et Carême, Brueghel l'Ancien, Vienne, KunsthistorisheMuseum
Bruehel l'Ancien, Le Combat de Carnaval et Carême, Brueghel l'Ancien, Vienne, KunsthistorisheMuseum

 "Le Combat de Carnaval et Carême"

Itinéraire sonore dans le tableau de Brueghel l'Ancien 
Musiques de carnaval en Flandres à la Renaissance

 

À travers un parcours visuel et sonore, l’ensemble Non Papa vous invite à suivre pas à pas les détails d’un tableau bruyant de Pieter Brueghel dit l’Ancien (1525-1569), Le combat de Carnaval et de Carême (1559). « En entrant dans ce tableau, imaginons que nous nous arrêtons au coin d’une rue, en plein Mardi Gras, dernier jour consacré à Carnaval... »

 

Programme : 

 

Jacob Obrecht (1457-1505)
Rumpfeltier – éd. Petrucci 1501

Jean Servin (1530-1595)
Fricassée des cris de Paris – éd. Pesnot 1578

Nicolle des Celliers d’Hesdin (début XVIe siècle-1538)
Ramonnez-moy ma cheminée – éd. Attaingnant 1546

Jean Braconnier (mort avant 1512)
Amour me trocte par la panse – éd. Petrucci 1503

Adrian Willaert (c. 1490-1562)
Dessus le marché d’Arras - éd. Attaingnant 1529

Loyset Compère (c. 1445-1500)
Nous sommes de l’ordre de Saint Babouyn – éd. Petrucci 1501

Messe du Mercredi des Cendres
Plain Chant

Jacob Clemens Non Papa (c. 1510-1556)
Hic est vere martyr - éd. Phalèse 1556

Bartomeu Cárceres (actif c. 1550)
Falalalanlalera, Cancionero de Uppsala

 

Interprètes :

Emmanuelle Naharro (superius) 
Thomas Georget (contratenor) 
Clément Lebrun (tenor)
Olivier Kontogom (bassus) 
Florent Marie (luth / guitare)

 

Le 29 septembre 2013 à la Cité de la musique - Musée de la musique, à Paris, à partir de 14h30

 

Renseignements : ICI

Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
CORNUCOPIA, site de recherche universitaire : quand la littérature du XVIe siècle entre en résonance avec d'autres arts, d'autres disciplines, d'autres époques. ISSN 2261-8430.